Le yoga, une discipline à portée de toutes et tous.

Les clichés ont la vie dure. Et les clichés sur le yoga n’en font pas exception.

Retrouvez dans cet article les raisons pour lesquelles le yoga est une pratique à la portée de tout monde, oui oui c’est-à-dire à votre portée aussi. Avec un peu d’envie, de persévérance et le matériel adéquat (je vous en conseil quelques-uns), découvrez comment faire de cet art, votre nouvelle discipline.

Qu’est-ce que le yoga?

Il faudrait beaucoup de temps, beaucoup de pages pour définir ce qu’est le yoga. Des bouquins entiers sont dédiés à cette discipline et ce n’est pas pour rien.

Pour faire court, le yoga est une pratique qui nous vient de l’Inde et qui a été créée par des maîtres yogis. L’un des traités les plus anciens sur le yoga étant celui de Patanjali (les yoga sutras de Patanjali).

Le yoga c’est savoir observer ce qui se passe dans notre corps, prendre conscience de nos pensées, de nos émotions. C’est arriver au stade ultime de l’évolution individuelle: l’illumination.

Le yoga Asana est celui dont nous parlons généralement de nos jours: la partie visible de l’iceberg, la 3ème et unique partie physique des 8 branches du yoga (par Patanjali). C’est la réalisation de postures, la recherche d’un équilibre.

« Chaque fois que vous vous asseyez, ce doit être de manière stable et confortable. » Patanjali.

 

Par oú commencer?

Vous trouverez de nombreux endroits ou pratiquer le yoga. Que ce soit accompagné(é) d’un professeur dans une salle ou seul(e) chez vous. Attention, à noter que le yoga que vous trouverez dans les salles de fitness sont un yoga « sportif », de « fitness » justement. L’aspect spirituel, prendre le temps de tenir ses positions, de respirer et se reconnecter avec son corps sont à mon goût trop absents, voir inexistants.

Nous disions donc, par oú commencer? Personnellement, j’ai été initiée au yoga par des yogis Népalais lors de mon voyage au Népal. Je pense qu’il est bon d’apprendre les bases avec un professeur qui pourra corriger vos postures et vous expliquer les bases essentielles à une bonne pratique.

Par la suite, vous pouvez continuer à pratiquer seuls comme je le fais actuellement. Aidez-vous de vidéos comme celles d’Eckart Yoga (en Anglais) qui proposent des séances guidées pour tous les niveaux (sur leur site ou Youtube). Avec un peu d’expérience vous pourrez ensuite créer vos propres séances, vos propres routines.

 

Faut-il du matériel pour pratiquer le yoga?

Vous lirez quelques fois qu’il n’est pas forcément nécessaire d’avoir du matériel pour pratiquer le yoga. Je ne suis pas vraiment convaincue par cette idée.

Il ne s’agit pas ici d’avoir 50 accessoires dont vous ne saurez pas quoi faire mais de matériel qui vous aidera à progresser et à sécuriser vos pratiques. Il est donc important d’avoir quelques essentiels. Je vous propose aujourd’hui les 3 qui me semblent être les plus importants.

1. Un tapis de yoga

Posture du cobra, yoga, tapis Yogom 

Le tapis est selon moi la base. Vous pourrez en trouver de toutes sortes et à tous les prix.

On a tendance à penser que lorsque l’on commence, on peut se contenter d’un tapis « bas de gamme » qui nous coutera 15 ou 20€. Pour en avoir fait l’expérience, je ne pense pas que cette idée soit la bonne.

Les postures de yoga reposent sur l’équilibre. Un équilibre qui vous sera impossible de tenir si votre tapis est trop épais ou s’il glisse par exemple. C’est pourquoi je vous conseille de prendre un tapis ne dépassant pas les 6mm d’épaisseur: il doit être confortable mais vous ne devez pas non plus vous enfoncer in vita eterna.

De la même manière, vous devez faire attention lorsque vous choisissez la matière de votre tapis. Rien de plus pénible lors d’une séance que de ne pas pouvoir tenir une posture plusieurs respirations parce que vos pieds ou encore vos mains, glissent. Oui car certains d’entre-vous se rendront vite compte qu’ils transpirent facilement.

Alors comme beaucoup j’ai fait l’erreur de pratiquer sur un tapis de yoga en PVC ou alors très épais (11mm) car c’est confortable et je l’avais pour faire un peu de fitness.

Mais j’utilise dorénavant les tapis de yoga d’une marque française responsable, YOGOM. Ces tapis écologiques et recyclables en TPE sont anti-dérapants et non glissants. Lors de votre pratique, vous autrez une très bonne adhérence.

J’ai pris l’option BODYLINE, c’est à dire avec un tracé au laser car il permet de vérifier durant la séance si l’alignement du corps ou encore la position des mains et pieds, sont corrects. Oui, si on veut progresser, il faut mettre toutes les chances de son côté.

2. Des briques

Vous trouverez différentes matières pour les briques mais pour ce qui est des dimensions, elles sont toutes plus ou moins semblables. Une fois encore, ce sont les briques en liège de la marque YOGOM, qui accompagnent mes séances.

Pourquoi les briques sont-elles nécessaires? Car elles vont vous permettre de ne pas forcer, de ne pas vous faire mal quand votre corps, votre souplesse ne vous permet pas toujours d’atteindre les postures souhaitées.

Alors plutôt que de forcer, d’engager son dos par exemple, il est préférable d’utiliser une ou deux briques.

NB: vous pouvez utiliser vos briques de 3 manières différentes en fonction du côté sur lequel vous la posez.

Briques yoga YOGOM Brique yoga yogom Brique yoga Yogom

 

3. Des sangles

Le dernier mais pas le moindre. Certaines postures nécessitent une grande souplesse au niveau du dos ou encore de l’ouverture du coeur. Très vite, nos pieds nous semblent être à des kilomètres de nos mains, de notre tête. C’est là que la sangle intervient.

La marque YOGOM vous offre une sangle lorsque vous commandez votre tapis. Double utilisation: pour le transporter et pour vous aider lors de votre séance.

(Bonus) 4. Une bouteille d’eau

Un 4ème accessoires « bonus » qui est en fait indispensable, une bouteille d’eau. Il est important de s’hydrater durant la pratique d’exercices physiques. Attention, pas de manière abondante pour ne pas vous sentir mal lors de votre séance, mais un petit peu régulièrement.

Et s’il vous plait, pas de bouteille en plastique bien sûr ..

 

Faut-il être souple pour faire du yoga?

La réponse est non. Non car la souplesse est quelque chose qui se travaille. Plus les années passent et moins l’on devient souple si on ne fait aucun étirement. C’est un fait et c’est pareil pour tout le monde. « Je ne suis pas souple » n’est donc pas une excuse pour ne pas s’initier au yoga.

Il est effectivement indéniable qu’être souple est un avantage. Mais au fur et à mesure de vos séances, vous verrez un véritable changement. Le yoga va vous permettre de vous étirer, d’allonger votre corps et donc bien sûr de gagner en souplesse (si vous la pratiquer de manière régulière).

En conclusion, dois-je me lancer dans le yoga?

Je vous répond catégoriquement, OUI.

Oui car il serait dommage de ne pas se laisser l’opportunité de découvrir une discipline qui se révèle depuis des années comme libératrice et pleine de bienfaits tant psychologiques que physiques (lien vers article site YOGOM). Le yoga est une véritable optique de vie. Retrouvez un article que j’ ai rédigé sur la page de YOGOM concernant ce sujet.

Une fois que vous l’aurez essayé, dans de bonnes conditions et avec le matériel adéquat, il vous sera difficille de faire marche arrière.

 

Si vous aussi vous aviez des doutes et que vous vous êtes finalement lancé(e) dans le yoga, partagez votre expérience avec nous.

Vous pratiquez avec les produits de la marque YOGOM? Faites-nous également vos retours !

yoga et méditation

 

    Laisser un commentaire