Confiance en soi et yoga

Pranayamas – Les techniques de respiration

1′ Respiration abdominale

8’30 Anuloma Viloma – La respiration alternée

20’45 Bastrika – La respiration du feu

Avant de te lancer dans la pratique du yoga, je t’invite vivement à te rapprocher d’un spécialiste de la santé. Même si cette pratique est douce et respectueuse du corps, il peut être dangereux de pratiquer. Voici quelques exemples auxquels prêter attention.

 

POUR LA PRATIQUE DES RESPIRATIONS :

 

Problèmes respiratoires passagers. Nez bouché, fièvre, grippe. Pour pratiquer un pranayama correctement, l’air doit pouvoir circuler librement dans les deux narines. Il faut donc s’abstenir de pratiquer les techniques de respiration dans l’un des cas précédents.

Problèmes rétiniens, glaucome, maladies pulmonaires, asthme, bronchites. Ne pas pratiquer Bhastrika, la respiration du feu.

Vertiges, épilepsie, AVC, ulcère de l’estomac, pression artérielle élevée, hernies. Ne pas pratiquer Bhastrika et Kapalbhati (c’est-à-dire ne pas retenir son souffre.).

Problèmes cardiaques. Ne pas pratiquer Kapalbhati (retenir son souffre).

 

POUR LA PRATIQUE DES POSTURES :

 

Hypertension artérielle et hypotension artérielle. Si tu souffres de pression artérielle trop haute, tu ne dois pas pratiquer des postures dans lesquelles ton cœur est placé en dessous de ton visage. C’est donc le cas des inversions. Tu peux toutefois pratiquer certains asanas assis(e) et debout. Tu peux également adapter les salutations au soleil en gardant le visage au-dessus du cœur.

Les problèmes cardiaques. S’abstenir de pratiquer les postures inversées et adapter Surya Namaskar, la Salutation au soleil.

Problèmes de thyroïde.

Articulations fragiles et fractures.

Problèmes de dos. Les asanas faisant partie de la catégorie des « backward bends » ou souplesse du dos avec poids vers l’arrière, ne doivent pas être pratiqués si tu as déjà une courbure très prononcée du bas du dos. Les « forward bends » ne doivent pas être pratiqués si tu as des maux de dos, hernies, etc.

→ Si tu as des problèmes de disques lombaires ou de sciatique tu dois t’abstenir de pratiquer les torsions.

→ Récentes opérations abdominales. Les twists (torsions) sont à proscrire suite à ce type d’opération.

Problèmes et inconforts dans la zone du cou. Les inversions ne doivent pas être pratiquées si tu souffres de douleurs cervicales.

 

Add New Playlist

Programme Gestion du Stress
& de l’Anxiété.

Offre Pré-Lancement
→ pour les 25 premières inscrites !

Libère-toi du poids du stress et de l’anxiété

& deviens la personne que tu as toujours été mais n’a jamais pu être.