Pourquoi acheter des vêtements de seconde main? 5 bonnes raisons.

Les vêtements de seconde main, qu’est-ce que c’est? C’est tout simplement des affaires qui ont déjà été achetées et/ou utilisées par quelqu’un avant d’être en notre possession. En quelques sortes, c’est porter des affaires dont nous sommes le second, trosième, quatrième propriétaire.

Vous vous demandez pourquoi vous tourner vers ce type de vêtements alors que vous pourriez acheter neuf? Commençons donc par nous tourner ensemble, vers 5 raisons.

1. La surconsommation, une catastrophe écologique.

Savez-vous combien il faut de litres d’eau pour créer un seul jean? Il en faut   plus de 10000 litres. Un tee-shirt en coton? Encore 2700 litres. Sans compter la quantité de CO2 émise lors du transport, etc.

Alors, vous voyez le rapport avec les vêtements de seconde main?

Quand on achète dans une fiperie par exemple, il est vrai que nous n’arrêtons pas la société de consommation. On fait encore tourner le business. Mais le fait est que l’on va consommer quelque chose qui a déjà été crée auparavant. En gros « le mal est fait », mais on n’est pas obligé d’en faire encore plus.

L’impact sur l’environnement, notre empreinte écologique sera donc tout autre que si nous allions dans une grande chaine de magasin acheter neuf.

C’est la première raison qui pourrait nous pousser à acheter des vêtements de seconde main.

2. La plupart des marques que nous achetons ne sont pas des marques éthiques.

On dit souvent que nous sommes ce que nous mangeons mais on pourrait simplement dire que nous sommes ce que nous consommons.

Lorsque l’on passe à la caisse chez Primark, ce n’est pas anodin du tout. Non nous ne sommes pas simplement des acheteurs de vêtements pas cher. Nous sommes aussi des consommateurs qui financent ces entreprises imorales qui emploient des enfants, qui vont sous-payer leurs salariés, « offrir » des « conditions salariales » inhumaines. En achetant, nous tolérons, nous faisons tourner la machine.

Voilà donc une seconde raison de consommer des vêtements de seconde main.

Question: La solution ne serait-elle donc pas d’acheter neuf à des marques qui sont éthiques?

C’est une option et probablement la meilleure qu’il soit si l’on souhaite acheter neuf. Il faut simplement tenir em compte que cela revient probablement à acheter moins car les prix de ces marques sont souvent plus élevés.

C’est ce que j’ai fait lorsque je me suis tournée vers la marque Subtle Shoes qui propose des chaussures vegan eco-responsables. Acheter moins, acheter mieux…

3. Acheter dans les magasins de seconde main = diminuer la production de vêtements.

Les magasins de seconde main, ou encore les friperies sont géneralement un bon endroit pour faire de bonnes affaires tout en restant tendance. Ici, beaucoup de bénéfices car vous trouverez généralement des vêtements pas chers (en fonction de la ville ou vous habitez, cela peut varier bien sûr).

NB. Il faut souvent réitérer ses visites plusieurs fois par mois car les arrivages sont constants.

Je vous l’accorde, certains magasins se font des marges gigantesques sur les produits qu’ils proposent. Oui, car ces vêtements sont donnés par des personnes comme vous et moi, alors lorsque l’on vous propose un jean à 30€… je vous laisse imaginer. Mais bon, le fait est qu’il faut payer les salariés et souvent la location des murs..

Et au final ce n’est pas le plus important. Ce qu’on veut ici c’est arrêter ces machines qui produisent des nouvelles collections toutes les deux semaines, de tourner. Car nous n’en avons pas réellement besoin.

4. On retrouve toujours dans son placards des modèles des années passées à adapter.

On ne le dira jamais assez, la mode est un eternel recommencement.

Et si ce n’est pas dans votre dressins que vous trouvez les perles rares que vous souhaitez, il y a de grandes chances que vous les trouviez dans les placards de vos grand-mères/grand-pères et autres générations passées de la famille. Vous trouverez forcément des vêtements de deuxième main, si ce n’est pas troisième…

Vous serez ainsi un très bel exemple de slow fashion.

5. Acheter des vêtements d’occasion sur des sites de revente en ligne ou vide-dressing.

S’il a toujours existé des friperies, depuis internet nous ne sommes pas obligés d’acheter neuf grâce aux sites de revente en ligne de vêtements et accessoires. Nous connaissons tous par exemple le site Vinted où l’on peut acheter et/ou vendre ses vêtements de seconde main. Neufs ou d’occasion, il y a des articles pour répondre aux attentes de chacune et chacun.

Mais il n’y a pas que des sites de vente de vêtements en ligne, il existe aussi des ventes en direct… En recherchant un peu sur les réseaux sociaux, on peut encore de nos jours retrouver des personnes qui organisent des vide-dressing. Encore une occasion d’acheter des vêtements de seconde main. Du gagnant-gagnant-gagnant pour le vendeur, l’acheteur et la planète.

 

Alors, vers quelles boutiques vas-tu te rediriger maintenant?

    Laisser un commentaire